J'aime beaucoup ce petit rendez-vous mensuel, initié par Mathilde qui nous incite à farfouiller dans notre stock !

Ce mois-ci, j'ai eu envie de couleurs et de joyeusetés, fortement inspirée par la météo clémente du début de printemps...

Inspirée également par le joli blog des larcins magiques qui m'amuse beaucoup car on y voit des modèles Burda cousus dans des tissus achetés dans des brocantes, souvent aux imprimés improbables et fleuris, nommés à juste titre "tissus-rideaux de mémé" !

Parce moi aussi, des tissus improbables, j'en ai... d'ailleurs celui-ci me fait penser aux rideaux du grand-père à Mister Viou ;-) 

DSC00651

Il a fallu chercher un modèle assez simple pour éviter de surcharger un peu plus les fleurs et aussi par manque de temps, soyons honnête ;-)

DSC00668

Tout s'est bien passé, je n'ai pas amidonné ma viscose mais épinglé tous les centimètres et demi... et ma viscose n'a pas glissé ! Youpi-you !

A l'essayage, idem, contente du rendu, je voyais tout plein de coupons fluides transformés ainsi... (que dis-je, j'y voyais TOUS mes coupons fluides ;-))

Sauf que, en visionnant les photos, comment dire... j'ai un peu perdu de mon enthousiasme !

DSC00692

DSC00694

Ne parlons pas des pauses (improbables ;-)), ni des photos (avec quand même une stabilité dans le flou ;-)) !

Revenons à notre tunique...

Aïe Caramba ! C'est court, c'est large, c'est flottant... bref, c'est montgolfière ! On a vue directement sur le ventre et les hanches !

DSC00708

DSC00711

A éviter ABSOLUMENT les jours de choucroute et sans talons ! Lol !

Et sinon, les autres déstockeuses seront chez Mathilde le 30 mai et c'est par ici que ça se passe !

****

Tissu du stock : viscose fleurie Mondial Tissus (qui froisse plus que les précédentes cousues, elle semble plus fine)

Modèle : tunique 103 du Burda n°195 de mars 2016 (avec la longueur du 104, heureusement ;-))

Taille : 42 poitrine / 44 hanches

*****

Petit point sur les manches montées

Ce modèle en comporte mais je ne les ai pas cousues selon la méthode académique (qui consiste à froncer légérement la tête de manche pour résorber l'ambu, càd pour coudre sans fronces la tête de manche qui est plus grande que l'emmanchure)

J'ai appliqué une méthode empirique, que voici en images :

* Identifier le haut de la tête de manche avec une épingle *

DSC00658* Epingler la tête de manche sur l'emmanchure sur 3 points /  Endroit de la manche contre endroit de l'emmanchure / Attention aux repères qui définissent la manche droite de la gauche *

1) Haut de tête de manche sur couture épaule du corps

2) et 3) Début et fin de l'arrondi de la tête de manche sur ce qui correspond à l'aisselle du corps (le corps est à plat, la couture de coté n'est pas encore cousue)

DSC00659

* Epingler serré du haut de la tête de manche vers l'aisselle droite puis la gauche, en 2 temps / La manche est dessus, l'emmanchure dessous / Tenir les tissus avec les doigts en cuvette, ce qui permet de résorber l'ambu *

DSC00663

DSC00660

* Ici, on peut voir que le tissu du dessous (l'emmanchure) est lisse et celui du dessus (la manche) gongole *

En fait, c'est la marge de couture qui gondole et le but du jeu est qu'il n'y ait pas de fronces au final...

DSC00656

* Coudre doucement à la MAC avec la manche toujours dessus *

DSC00666

* On obtient une résorption de l'ambu sans plis ni fronces *

DSC00657

* Il reste à fermer la manche et le coté par une couture du poignet à la hanche en passant par l'aisselle *

Je me rends compte que ce qui me semblait clair lors de la couture, l'est moins lors de l'écriture... j'espère néanmoins que cela pourra vous servir...

*****

 * Défi des basiques en [juin] *

Pour des raisons d'emploi du temps ;-)

Je ne pourrai publier d'autres billets avant le prochain défi des basiques ;-)

Et en plus, je décale la date au 22 juin (au lieu du 15 juin)

J'en suis désolée mais c'est pour la bonne cause (enfin, j'espère ;-))

Si cela vous intéresse, n'hésitez pas à vous inscrire (grâce à un commentaire ci-dessous)

Merci de votre participation et on se retrouve en juin !

*****

Des bises et de jolies fêtes de mamans et de papas !

Je vous souhaite de recevoir plein de colliers de nouilles et de bisous baveux (ou non ;-))

A bientôt, Viou