Il n'en a pas été toujours ainsi mais j'aime le mois de janvier ! Pour moi, c'est le mois des possibles et des envies et puis, les jours commencent à rallonger ! J'en profite pour vous souhaiter plein de petites joies quotidiennes mais aussi la santé, l'amour et beaucoup de douceur et de bienveillance ! D'ailleurs, je rêverais de posséder une baguette magique et de saupoudrer un peu d'apaisement dans notre vaste monde !

Cette année, comme toutes les autres, j'ai fait plein de bonnes résolutions qui sont vouées à s'éteindre au fil de l'année ! Qu'importe, c'est mon petit rituel de janvier... je dégaine des carnets, j'élabore des listes, je fais plein de plans sur la comète et j'adore qu'il en soit ainsi !

Et en couture ? Et bien, contre toute attente, j'ai envie de liberté et de couleurs, de défis rigolos ou poétiques, en bref, plus de liberté pour plus de créativité !

En vrai, je vais continuer de coudre ma garde robe de façon réfléchie (parce que # je porte ce que je couds ! ) mais en y ajoutant quelques pièces un peu moins basiques pour le plaisir ! 

Avant le blog, par exemple, je ne cousais quasiment que des tuniques et aussi quelques robes et au final, j'ai adoré les porter ! Les finitions n'étaient pas toujours au rendez vous mais j'ai appris beaucoup sur le tas et aussi grâce aux livres de couture japonais et aux tutoriels !  

Bien sûr, le défi des basiques continuera d'exister, c'est la colonne vertébrale de mon dressing même si ce sont des pièces que l'on n'a pas forcément envie de coudre, elles nous sauvent la mise au quotidien ! Prochain défi le 15 février et prochaines inscriptions le 1er février avec normalement une petite nouveauté !

Je vais continuer de participer au défi déstockage mensuel de Mathilde mais également essayer de participer régulièrement au défi homme d'Annabelle et à celui recyclage de Johanne ! 

Mais le grand challenge de cette année est le défi zéro achat de Tic@ qu'elle compte renouveler en 2017 ! À force d'être tentée sur le web, j'ai un peu dévié de ma philosophie globale de mieux consommer et j'ai beaucoup craqué pour des tissus et des patrons en 2016 ! Surtout dans les périodes où j'avais peu de temps pour coudre !

Par contre, ayant toujours besoin d'une petite porte de sortie, je vais m'autoriser une "soupape tissu" de 4 craquages maximum pour toute l'année !  Ne rentrent pas en considération les fournitures (boutons, zips, fils, doublure) ni ce dont j'ai besoin pour une cousette à offrir ! 

*****

J'arrive maintenant à ma 1ère couture de l'année : mon tee shirt franc-comtois ! Tout est parti d'une blague, je sais que j'en ai fait rigoler certaines quand j'ai déclamé lors du dernier Liebster Award que nous avions failli nous coudre en famille des tee shirts portant les inscriptions suivantes : "Camembert for ever" et "I ♡ Cancoillotte" !

C'est ainsi que j'ai eu l'honneur et la chance de recevoir un courrier fin décembre qui contenait des voeux et... un flex doré en forme de coeur avec l'inscription "cancoillotte" !

DSC01518

L'auteur de ce courrier n'est autre qu'Ysabelle */ la fabuleuse couturière de cygnes et de \* cheval pour rire du blog Cyqlaf ou Laughsic (c'est selon ;-)) 

Autant vous dire que j'ai bien ri et que cela m'a énormémént fait plaisir puis fortement motivée ! 

Ça tombait bien, j'avais un jersey gris mis de côté pour Célia-qui-ne-veut-plus-de-vêtements-faits-main-sauf-pyjamas-et-déguisements ! J'avais aussi fait un inventaire sérieux de mes Burdas et trouvé un tee shirt à tester absolument ! Avec des fronces sur les raglans ! ♡♡♡♡ !

DSC01517

Le trio jersey/burda/flex nous donne un tee shirt que ne renierait pas un franc-comtois de 5 générations !

DSC01516Par contre, l''encolure est triplement ratée,  j'ai voulu coudre une fine bande d'encolure fermée en rond pour de jolies finitions et j'ai mal négocié la tension de la bande... donc, les portions très tendues sont extrêmement fines par rapport à d'autres zones moins tendues ! Vu la finesse du jersey, je n'ai pas osé défaire et risquer de trouer le tissu ! Donc en résumé... encolure pas assez tendue / ni assez régulièrement / surjet noir qui se voit de l'extérieur quand l'encolure gondole... grrrr !!!

DSC01519

DSC01521

Heureusement, on a fait copain - copine avec l'aiguille double... merci le mode d'emploi de ma sister que j'ai relu attentivement... il y est conseillé d'enfiler d'abord le fil de l'aiguille gauche en passant le fil dans le guide-fil (qui est juste au dessus de l'aiguille) PUIS d'enfiler le fil de l'aiguille droite en suivant le même chemin SAUF pour le guide-fil !

DSC01520

Et je l'adore ! C'est mon tee shirt bonne humeur ! Je pense même le porter au travail avec un chèche triangulaire qui laissera deviner les paillettes mais rendra l'inscription plus discrète !

DSC01532

DSC01534

/* Aors, Ysa, défi relevé?  *\

****

Tissu : jersey gris Mondial Tissus (stock)

Patron : T-shirt 127 du magazine Burda Style n°158 de Février 2013

Taille : 42 en jouant avec les marges (marges de 1 cm à l'encolure et aux raglans / marges de 1,5 cm à la couture des manches et des cotés du corps) - Les coutures sont cousues à la surjeteuse (environ 0,8 cm du bord)

Modification : pas de marges aux ourlets de manches et du bas, repli de 3 cm et couture à l'aiguille double... c'est bien assez long ! (je mesure 1m68)

Récapitulatif des tailles Burda : selon la table des mensurations Burda : je fais un 44 1/2 à la poitrine / un 46 à la taille / un 46 1/2 aux hanches mais c'est trop grand pour moi d'une taille (sauf si le vêtement est très ajusté) donc je coupe un 42 pour le haut et un 44 pour le bas et je "bidouille" avec les marges pour arriver à mes fins !

****

Merci @ Ysabelle pour ton humour et ton courrier inattendu mais apprécié !

Merci @ Mathilde, Annabelle, Johanne et Tic@ pour vos défis inspirants !

Merci @ vous lectrices pour votre visite amicale et bienveillante et votre fidélité en dépit des photos floues et peu artistiques !

Merci @ vous les basiqueuses qui me soutenez dans le défi des basiques !

*****

Il est temps pour moi de prendre congé pour aujourd'hui et au 10 janvier pour le défi hommes !

Joli dimanche et à bientôt,  Viou